Tous les articles par monica.fernandes

Financing for development negotiations – what should the EU bring to the table?

      Contents European civil society scorecard for EU action  Take action in the EU – put our own house in order  Stop undermining the policy space partner countries need to lead their own development  Increase and improve external public financing  Help prevent future finance and debt crises  Conclusion      The production of […]

 

 

 

Contents

  • European civil society scorecard for EU action 
  • Take action in the EU – put our own house in order 
  • Stop undermining the policy space partner countries need to lead their own development 
  • Increase and improve external public financing 
  • Help prevent future finance and debt crises 
  • Conclusion 

 

 

The production of this policy paper has been made possible by the active role of the CONCORD Financing for Development Task Force. This group was composed of CONCORD Policy Forum, CONCORD AidWatch, CONCORD-Beyond 2015 European Task Force the Policy Coherence for Development Coordination Group, Eurodad and CAN Europe, and its work was led by Jean Letitia Saldanha (CIDSE), Jesse Griffith (Eurodad) and Rudy de Meyer (11.11.11.).

This policy paper has been published thanks to the financial contribution of Concord, Bond, Eurodad and Oxfam.

 

Published August 2013


Improving impact: do accountability mechanisms deliver results?

Qualité de l’aide Improving impact: do accountability mechanisms deliver results? Le rapport du Humanitarian Accountability 2013 vient de sortir. Pour célébrer le 10e anniversaire de HAP, les avis du Rapport 2013 démontrent les progrès réalisés au cours de la dernière décennie, et présente des innovations du secteur a adopté pour se rendre plus responsables devant […]

Qualité de l’aide

Improving impact: do accountability mechanisms deliver results?

Le rapport du Humanitarian Accountability 2013 vient de sortir. Pour célébrer le 10e anniversaire de HAP, les avis du Rapport 2013 démontrent les progrès réalisés au cours de la dernière décennie, et présente des innovations du secteur a adopté pour se rendre plus responsables devant les populations touchées par les crises. HAP a fait équipe avec Christian Aid et Save the Children dans la rédaction de ce rapport. Et pour la première fois, ils fournissent une preuve concrète de la façon dont les mécanismes de responsabilisation améliorent l’efficiencee rapport qualité-prix, l’efficacité, la pertinence et la durabilité des projets humanitaires et de développement.

En savoir plus, http://www.urd.org/Veille-bibliographique-septembre,1723?artpage=6-9#outil_sommaire_5


Fair Politics ? Baromètre de la cohérence des politiques luxembourgeoises pour un développement équitable et durable

Communiqué de presse, 4 octobre 2012 Lancement du premier « baromètre de la cohérence des politiques luxembourgeoises pour un développement équitable et durable » avant la déclaration sur la politique de coopération et d’action humanitaire de Mme Jacobs, Ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire et le débat devant la Chambre le 11 octobre […]

Communiqué de presse, 4 octobre 2012

Lancement du premier « baromètre de la cohérence des politiques luxembourgeoises pour un développement équitable et durable » avant la déclaration sur la politique de coopération et d’action humanitaire de Mme Jacobs, Ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire et le débat devant la Chambre le 11 octobre 2012.

Résumé :
Le Cercle de Coopération des ONG de développement (« le Cercle ») publie un baromètre expliquant sept exemples d’incohérences des politiques luxembourgeoises par rapport au développement équitable et durable. Avec des avant-propos de Jean-Claude Juncker (premier ministre), Marie- Josée Jacobs (ministre de la Coopération), Lydie Err (médiateure) et Francis Schartz (président du Conseil supérieur du développement durable).

Pourquoi cette publication ?
L’objectif de cette publication est d’informer le grand public sur le concept de la « cohérence des politiques pour le développement » qui, en fait, est une disposition légale et une obligation en faveur des droits de l’homme. Au delà de cette information, le baromètre vise à sensibiliser le grand public et les décideurs politiques sur des cas spécifiques d’incohérences entre les politiques luxembourgeoises par rapport au développement et à les mobiliser pour s’engager à ce que les politiques luxembourgeoises n’aillent pas à l’encontre des populations du Sud.
La cohérence des politiques par rapport au développement : qu’est-ce que c’est ? Tout d’abord, la cohérence est une question de bon sens. Cohérence des politiques signifie qu’une décision politique prise dans un domaine ne peut pas être en contradiction avec et sapé par des décisions prises dans d’autres domaines de la politique. Pour ne pas donner avec une main et reprendre avec l’autre. Et le concept de la cohérence des politiques pour le développement va plus loin : les politiques mises en oeuvre par un Etat doivent non seulement être cohérentes entre elles-mêmes, mais aussi avec la lutte contre la pauvreté, les inégalités et la faim dans le monde !
Cela implique que les décideurs politiques doivent prendre en compte les besoins et intérêts des pays en voie de développement et de leurs populations dans toutes les décisions politiques – et pas seulement dans la politique de Coopération au développement.

Disposition légale et obligation de ne pas nuire
La cohérence des politiques par rapport au développement est une obligation légale qui figure dans le Traité de Lisbonne et dans la nouvelle loi Coopération de juin 2012. Dans le traité de Lisbonne, les Etats membres de l’Union européenne se sont engagés à respecter cette cohérence des politiques, non pas en faveur des intérêts (économiques et autres) des Etats membres, mais en faveur du développement des pays et populations vulnérables. Au-delà de l’obligation légale, la cohérence des politiques pour le développement est aussi et surtout une reconnaissance que le développement et la lutte contre la pauvreté vont bien au-delà du transfert d’argent vers une obligation de ne pas nuire aux pays en voie de développement à travers nos politiques européennes et nationales.
Fonder les politiques luxembourgeoises sur le droit au développement de ces pays et populations, c’est donc l’inverse d’une approche humanitaire et de don. Cela se traduit par le soutien à la capacité de se développer, plutôt qu’à l’entretien d’une dépendance.

Sept exemples d’incohérences – une liste non exhaustive
Les 7 exemples d’incohérences expliqués dans ce baromètre concernent la politique climatique, les agrocarburants, le Fonds de Compensation, les marchés publics, la promotion économique et le commerce extérieur, l’Alliance pour la Révolution Verte en Afrique et la spéculation financière sur des produits agricoles. Chaque cas est jugé par rapport à la prise de conscience et à l’action du Ministère concerné et du gouvernement entier en faveur d’un développement équitable et durable. Ce jugement est une
appréciation des membres du forum politique du Cercle de Coopération.

Pour plus d’informations :
Christine Dahm, Secrétaire générale
Christine.dahm@cercle.lu
Téléphone : 26 02 09 11
www.cercle.lu
Le texte complet du baromètre 2012 « Fair politics » peut être downloadé sur le site : www.fairpolitics.lu


Committment to development index: que dit-on du Luxembourg?

Pour la première fois, le Luxembourg est repris dans l’indice international « Committment to development index », réalisé chaque année par le Center for Global Development à Washington. http://www.cgdev.org/section/initiatives/_active/cdi/ Le Luxembourg figure à la 4ème place (après 3 pays scandinaves) parmi 27 pays. Ce score s’explique surtout par la part élevée de l’aide en pourcentage de PIB. […]

Pour la première fois, le Luxembourg est repris dans l’indice international « Committment to development index », réalisé chaque année par le Center for Global Development à Washington.

http://www.cgdev.org/section/initiatives/_active/cdi/

Le Luxembourg figure à la 4ème place (après 3 pays scandinaves) parmi 27 pays.

Ce score s’explique surtout par la part élevée de l’aide en pourcentage de PIB.

Cependant, le Luxembourg réalisé des résultats médiocres dans le domaine du commerce, des investissements, de l’environnement et de la technologie. Il accorde des subventions importantes à l’agriculture qui entravent les  exportations des pays en développement, soutient faiblement les initiatives en faveur de la transparence des industries extractives,
impose des taxes insuffisantes sur l’essence, produit beaucoup de gaz à effet de serre et consacre peu de fonds à la recherche et au développement.


Aid Transparency Index 2012

Le « Aid Transparency Index 2012 » vient d’être publié. Alors que le Luxembourg figure parmi les « top 3 » en ce qui concerne la quantité de l’APD (cf. rapport Aid Watch de Concord), le Luxembourg figure parmi les donateurs « faibles » en ce qui concerne la transparence (40ème place parmi 72), principalement parce que Luxembourg – n’a pas […]

Le « Aid Transparency Index 2012 » vient d’être publié.

Alors que le Luxembourg figure parmi les « top 3 » en ce qui concerne la quantité de l’APD (cf. rapport Aid Watch de Concord), le Luxembourg figure parmi les donateurs « faibles » en ce qui concerne la transparence (40ème place parmi 72),
principalement parce que Luxembourg
– n’a pas signé la convention internationale IATI (International Aid Transparency initiative)
– n’a pas signé de « freedom of information act »

http://www.publishwhatyoufund.org/index/2012-index/


Une délégation du Cercle a rencontré la Commission des Affaires étrangères de la Chambre

Le 1er octobre 2012, une délégation du Cercle a rencontré la Commission des Affaires étrangères de la Chambre pour – présenter le baromètre sur la cohérence des politiques luxembourgeoises pour le développement – parler de la situation du financement de l’éducation au développement Voici un lien vers le site de la Chambre avec un bref […]

Le 1er octobre 2012, une délégation du Cercle a rencontré la Commission des
Affaires étrangères de la Chambre pour
– présenter le baromètre sur la cohérence des politiques
luxembourgeoises pour le développement
– parler de la situation du financement de l’éducation au développement

Voici un lien vers le site de la Chambre avec un bref résumé de cette
rencontre:

http://chd.lu/wps/portal/public/Actualites?WCM_GLOBAL_CONTEXT=/wps/wcm/connect/Contents.public.chd.lu/st-www.chd.lu/sa-actualites/sa-communiquesdecommission/affaires+etrangeres+20121001


La spéculation financière met en péril la sécurité alimentaire !

Communiqué de presse Luxembourg, le 19 septembre 2012 La spéculation financière met en péril la sécurité alimentaire ! … comprendre en quoi et comment la spéculation sur les matières premières agricoles impacte durement les paysans du Sud et comment nous pouvons y remédier… Action Solidarité Tiers Monde, Caritas Luxembourg, le Cercle de Coopération et SOS […]

Communiqué de presse

Luxembourg, le 19 septembre 2012

La spéculation financière met en péril la sécurité alimentaire !

… comprendre en quoi et comment la spéculation sur les matières premières agricoles impacte durement les paysans du Sud et comment nous pouvons y remédier…

Action Solidarité Tiers Monde, Caritas Luxembourg, le Cercle de Coopération et SOS Faim Luxembourg ont organisé le 19 septembre 2012 une conférence de presse pour attirer l’attention sur la situation alimentaire mondiale et pour dénoncer plus particulièrement le rôle de la spéculation financière dans la volatilité des prix des matières premières agricoles.

Continue reading


Development Education in Times of Economic Crisis

DEAR Matters Development Education in Times of Economic Crisis We have decided to dedicate one thematic dossier to the impact of the economic crisis on development education because we would like to understand how the economic turn down has affected development education. In these pages, the authors of these articles question the situation of their […]

DEAR Matters
Development Education in Times of Economic Crisis

We have decided to dedicate one thematic dossier to the impact of the economic crisis on development education because we would like to understand how the economic turn down has affected development education. In these pages, the authors of these articles question the situation of their own countries, Spain, UK, Italy and Greece, and present the current situation and challenges DEAR is facing. Where can DEAR go if national governments cut their budget? What is the impact on citizens’ behaviour?

Through the articles, the authors guide us and clearly explain why development education and awareness raising should not be cancelled: by raising citizens’ awareness and through education, we can overcome the economic crisis. We can make a choice, and go for a more equal and fair world. Social inequalities and global challenges can be understood.
After all, this is the overall aim of development education, right? Raising the awareness of world citizens, making them able to take action, and chose – among others- a new economic model.

Thematic Dossier – DEAR in Crisis

Chiara Tripepi
Communication Officer
c.tripepi@deeep.org