Single Blog Title

This is a single blog caption

Frëndeskrees Kamerun.

Site Internet :
frendeskreeskamerun.lu

Email :
marie-paule.arendt@education.lu

Adresse :
7b, rue Principale,
L-5465 Waldbredimus

Téléphone :
+352 36 92 76

Numéro de compte
– CCPLU  LU92 1111 2995 2788 0000

DESCRIPTION :

Frëndeskrees Kamerun (FK) – ‘Les amis du Cameroun’

Depuis 40 ans, certains membres du comité sont engagés dans des projets au Cameroun

  1. Douala : Jusqu’en 1999, un groupe d’intéressés a construit et financé l’orphelinat St Jean Deïdo et a formé des éducateurs pour la prise en charge des orphelins. Ensemble avec ‘Bridderlech Deelen (=BD)’ les différentes dimensions de ce projet furent assurées.
  2. Yaoundé. A partir de 1999 BD a entamé avec les amis du Cameroun un nouveau projet, légèrement différent de celui de Douala. Non plus les enfants orphelins étaient la cible, mais avec l’expansion du SIDA, les enfants qui déploraient la mort des parents furent détectés par des antennes mobiles d’éducateurs et accueillis dans la ‘Maison de l’espoir’ d’Efoulan. Ce nouveau projet du CAES (Les Centres d’accueil de l’Espoir), accompagne les enfants vulnérables différemment : d’un côté scolarité et éducation au centre de l’espoir et de l’autre côté un séjour dans des familles d’accueil, accompagnées par des éducateurs pendant les vacances.

    Force motrice de ce projet était depuis le début la Sr Brigit Mewoulou, accompagnée de toute une équipe multidisciplinaire qui assure la prise en charge adéquate de chaque enfant. D’ailleurs le FK a installé par ses propres fonds une bibliothèque avec nombreux livres pour tous les âges. D’autres souhaits urgents, comme la photovoltaïque et le captage d’une source avec construction d’un réservoir d’eau ont également pu être réalisés grâce à l’engagement infatigable des amis du Cameroun.

    Ce projet est assuré par un accord-cadre entre Partage.lu et le MAEE jusqu’en 2022 où l’Etat investit 55 612,04 € et le FK assure la somme de 13 903,01 €.

  3. Alentours de Yaoundé : pour de nombreux jeunes, le seul métier possible est de s’engager dans l’agriculture pour assurer la survie de toute une famille. Nombreux décrocheurs et autres du centre d’Efoulan, reçoivent une 2e chance en tant qu’apprenants des métiers de l’agriculture et de l’élevage. Ce projet, lancé à Nkoabang sur un terrain de la structure CAES, fonctionne en collaboration avec l’Ecole d’Agriculture de Binguela. Entretemps, les premiers jeunes se sont installés en campagne et d’autres ont réussi à cultiver ensemble des terrains à Mfou et Soa. Cette nouvelle formule d’une formation poussée pendant une année avec examen pratique qui donne droit à un diplôme officiellement reconnu est nommé CEPASE : Centre de Promotion des Activités Socio-économiques.

    Par ce projet le FK fait des efforts considérables pour que les jeunes camerounais aient les moyens pour cultiver leur terre et qu’ils ne soient plus contraints de quitter leur pays en vue de se réfugier en Europe.

    Ce projet CEPASE est assuré par un accord-cadre entre Partage.lu et le MAEE jusqu’en 2022 où l’Etat investit 95 519,25 € et le FK assure la somme de 23 879,81 €.

  4. Asbl et ONG : En 2009 les amis du Cameroun (FK) sont devenus officiellement une ‘asbl’ avec des statuts et ont été accueillis au cercle des ONG en 2019. Les membres engagés sont tous des bénévoles qui s’engagent parce qu’ils connaissent le travail sur le terrain Cameroun et qui vivent ensemble la devise : chaque euro fait en don est investi intégralement dans le projet et même multiplié par l’accord cadre où le FK travaille en étroite collaboration avec l’expert en la matière ‘partage.lu’.

SECTEURS D’ACTIVITÉ :
Agriculture
Développement économique communautaire
Droits des enfants
◦ Education et Formation professionnelle dans les pays partenaires
◦ Protection de l’environnement
◦ Santé

PAYS D’INTERVENTION :
◦ Cameroun