Archives

Bridderlech Deelen – partage.lu

27, rue Michel Welter
L-2730 Luxembourg

Tél: 26 842 650
Fax: 26 842 659

info@partage.lu
http://partage.lu/

Numéro de compte:
– CCP LU74 1111 1261 0097 0000

Fondée en 1966, la Fondation Bridderlech Deelen est une organisation non gouvernementale de coopération au développement qui a pour but de soutenir des personnes vulnérables en Afrique, Amérique latine et Asie, sans distinction d’appartenance ethnique, de culture, de religion, de sexe, d’âge, de conviction politique ou de handicap.

En étroite collaboration avec les partenaires locaux, Bridderlech Deelen cherche à contribuer à une amélioration des conditions de vie des personnes défavorisées sur ces trois continents, notamment au niveau de l’éducation, de la formation, de la sécurité alimentaire, des services sociaux et de l’intégration dans le monde du travail. Les bénéficiaires des projets sont au centre de notre intérêt. Tous ensembles, nous aspirons à contribuer à un monde plus juste et plus équitable.

La Fondation Bridderlech Deelen vise également à conscientiser le public luxembourgeois sur les défis du développement. Convaincue que des solutions aux problèmes de pauvreté et d’inégalité sont trouvées d’abord par les populations bénéficiaires des projets et persuadée qu’en même temps ces solutions exigent un changement de style de vie chez nous et dans nos sociétés, Bridderlech Deelen se rallie aux efforts d’éducation au développement promues par les ONG et le Cercle de Coopération de Développement des ONGD de Luxembourg.

En tant que ONG agréée par le Ministère des Affaires Etrangères, Bridderlech Deelen est soutenu par le MAE et a conclu un accord cadre ayant comme sujet principal la « formation ». Depuis 2002 cet accord cadre constitue un instrument de financement et d’évaluation fiable et efficace. A l’intérieur de cet accord, Bridderlech Deelen travaille en synergies avec quatre ONG et associations du Luxembourg.

Bridderlech Deelen est membre du Cercle de la Coopération des ONGD Luxembourg et membre de CIDSE – Alliance internationale d’agences de développement catholiques – un réseau de 17 organisations d’Europe, du Canada et des Etats Unis. Dans le souci d’un appui performant aux projets de promotion de la paix, Bridderlech Deelen et Caritas Luxembourg travaillent en étroite collaboration depuis 2004 dans un accord cadre « Fridden an der Welt » en cofinancement avec le Ministère de Affaires Etrangères.


Lëtzebuerger Landjugend a Jongbaueren – Service Coopération asbl

RICHER Romain
5, avenue Marie-Thérèse
L-2132 Luxembourg

Tél: 447 43 – 564
Fax: 447 43 – 563

Numéro de compte:
– CCPL IBAN LU05 1111 0050 3083 0000

email: service.cooperation@jongbaueren.lu
web: www.jongbaueren.lu

Principales activités privilégiées

Dans un esprit chrétien de solidarité et de justice, l’ONG-D désire par ses actions réagir contre l’exode rural en certains pays africains. Dans le Nord elle continue à sensibiliser surtout les jeunes du milieu rural luxembourgeois pour s’intéresser à la cause des pays africains et à soutenir les projets de développement en leur faveur. En outre elle permet à des groupes de jeunes (membres LLJ) de visiter les pays cibles pour se rendre compte des difficultés et des richesses du monde agricole africain ainsi que du suivi des projets financés. Continue reading


SOS Faim-Luxembourg

DEFENSE Thierry
17-19 avenue de la Libération
L-3850 Schifflange.
Tél: 49 09 96 1
Fax: 49 09 96 28

Numéro de compte:
– IBAN LU22 1111 0055 5526 0000

email: info@sosfaim.org

Découvrez notre site : http://www.sosfaim.org

Depuis 1993, SOS Faim, ONG indépendante et professionnelle, a pour mission d’améliorer la situation alimentaire et économique des populations d’Afrique. Au Luxembourg et en Europe, en partenariat avec des associations amies, SOS Faim sensibilise la population aux enjeux du développement et aux causes des inégalités Sud-Nord. Concrètement, SOS Faim soutient des organisations paysannes (OP) et des associations de producteurs dans leurs programmes de développement à long terme, pour leur donner la possibilité d’améliorer les conditions de vie de leurs membres. SOS Faim soutient également des institutions de microfinance (IMF) qui financent les activités génératrices de revenus des plus pauvres et des ruraux en particulier. Il est en effet indispensable de mettre en place des systèmes d’épargne et de crédit accessibles aux plus démunis. Ces institutions jouent un rôle économique et social important et participent au développement des populations. Continue reading