Archives

Action Solidarité Tiers Monde

55, avenue de la Liberté
L-1931Luxembourg

Tél: 4004271
Fax: 40042727

Numéro de compte:
– CCPL IBAN LU76 1111 0099 9096 0000
astm@astm.lu
http://www.astm.lu

Une double approche

Fondée en 1969, l’ASTM reconnaît, depuis son origine, une égale importance et une parfaite complémentarité aux deux volets de son activité: information et sensibilisation ici, appui aux populations là-bas.

Une double conviction fait partie de notre bagage permanent: celle que le mieux-être des peuples du Tiers Monde est conditionné par leur émancipation politique, économique et sociale; celle que bon nombre des obstacles à cette émancipation se trouvent localisés chez nous, dans les centres du pouvoir économique. Continue reading


ADA

39, rue Glesener
L-1631 Luxembourg

Tél. +352 45 68 68 1
Fax +352 45 68 68 68

Numéro de compte :
BIL LU78 0021 1024 3600 0000

info@ada-microfinance.lu

www.ada-microfinance.org

ADA, Appui au Développement Autonome.

Depuis 20 ans, ADA s’engage à développer l’offre de microfinance au service des populations exclues des circuits bancaires classiques. Notre action consiste à renforcer l’autonomie et les capacités des institutions de microfinance (IMF), des associations professionnelles et des réseaux. Nous apportons également notre appui aux gouvernements pour soutenir et structurer le secteur de la microfinance au niveau régional ou national.

Nous proposons et développons des produits de microfinance spécifiques et innovants avec nos IMF partenaires, impactant positivement la vie de milliers de personnes. Nous travaillons notamment sur des projets de financement des jeunes, d’accès à l’énergie par la microfinance ou encore de micro-assurance.

Nous dispensons des formations pour renforcer les capacités des professionnels de la microfinance en Afrique, en Asie du Sud-Est et en Amérique latine. Dans ce même but, nous participons à la conception d’outils de management tels que Microfact. Nous accompagnons aussi les IMF dans leur recherche de financement à travers le Fonds Luxembourg Microfinance and Development Fund (LMDF).

De plus, nous conduisons des recherches dans les domaines de la finance rurale et de l’évaluation de la performance sociale. Les expériences du terrain issues de nos projets enrichissent les réflexions et les recherches, qui renforceront à leur tour nos pratiques et notre démarche.

ADA participe et organise fréquemment des rencontres et des conférences pour partager et pour diffuser ses connaissances. Nous contribuons ainsi à enrichir le débat et les réflexions du milieu de la microfinance, au Luxembourg ou dans les pays du Sud.

ADA, dont le siège se situe à Luxembourg, est une organisation non-gouvernementale agréée et cofinancée par la Coopération au développement et de l’action humanitaire luxembourgeoise. ADA bénéficie du Haut Patronage de Son Altesse Royale la Grande-Duchesse Maria Teresa.


Adouna

POB: 1047
L-1010 Luxembourg

Tel: 352 26259630
Fax: 352 26259531

info@adouna.lu

Numéro de compte: IBAN LU55 1111 1519 6058 0000

« Adouna » signifie «la vie» en wolof, une des langues national du Sénégal

Adouna asbl est une Organisation Non Gouvernementale de Développement (ONGD) créée à Luxembourg en avril 1998. Elle a pour objectif d’appuyer les efforts de développement durable et de favoriser la promotion sociale et culturelle des pays en voie de développement:

  • Des actions d’appui technique, d’éducation et de formation, visant notamment les femmes et les enfants;
  • L’exécution de projets d’appui aux micro-entreprises, à l’artisanat local et à la promotion commerciale des produits du sud;
  • Des actions de sensibilisation et de réalisation de projets ayant pour objectifs d’assurer une rationnelle des ressources naturelles et de l’environnement;
  • La promotion d’actions culturelles et artistiques visant à faire connaître les valeurs culturelles des pays en voie de développement;
  • Des actions visant à favoriser des jumelages entre des entités du nord et du sud.

Aide au Vietnam

113, rue J.F. Kennedy
L – 3249 BETTEMBOURG

Tél. : 51 80 24

info@aideauvietnam.org
www.aideauvietnam.org

CCPL : LU83 1111 2406 0444 0000
FORTIS : LU13 0030 0808 6497 0000

Histoire d’AIDE au VIETNAM

L’asbl AIDE AU VIETNAM a été créée en 2000, dans le cadre de la participation à un programme médical à destination de personnes atteintes de cécité guérissable. L’histoire commence en mars 1999, avec la présentation de ce projet au Conseil d’Administration du Bazar International à Luxembourg. Continue reading


Amitié Am Sand – Amizero

L-6999 Oberanven
G.-D. Luxembourg
Centre scolaire Am Sand

amsand.amizero@gmail.com
amsand-amizero.org

CCRA: IBAN LU40 0090 0000 1488 4514

OBJECTIFS

L’association AMITIE AM SAND-AMIZERO (Asbl), créée en avril 2005, a pour objectifs :

  • de soutenir des projets d’éducation au Rwanda;
  • de favoriser les contacts et les échanges entre enseignant(e)s et enfants de différents centres scolaires ;
  • de permettre aux enfants issus de familles à faible revenu d’accéder à l’éducation de base par le biais de parrainages d’enfants ainsi que par des dons ponctuels;

PARRAINAGES D’ENFANTS ET PARRAINAGES D’ECOLE

Grâce aux parrainages (ordre permanent de 10 € par mois), nous pouvons permettre à une famille de payer le minerval, l’assurance ainsi que l’uniforme et le matériel scolaire d’un de leurs enfants pendant toute la scolarité.

Si vous souhaitez parrainer un élève nécessiteux du Centre scolaire „AMIZERO“, veuillez vous adresser à un des membres de l’association.

Il vous est également possible de souscrire à un parrainage d’école. La somme versée mensuellement ou annuellement sera destinée au développement du Centre Scolaire Amizero et profitera à toute la communauté scolaire.

Notre numéro de compte:
IBAN LU40 0090 0000 1488 4514

CENTRE SCOLAIRE AM SAND
L-6999 OBERANVEN
G.-D. LUXEMBOURG

CENTRE SCOLAIRE AMIZERO
B.P 30 RUHANGO
RWANDA
AFRIQUE


Betebuerg hëlleft

BIWER Roby
8, rue François Baclesse
L-3215 Bettembourg

Tél: 51 81 70
Fax: 51 52 14

robiwer@pt.lu

Die Initiative  » Betebuerg hëlleft  » wurde, parteiübergreifend, im Jahre 1988 von einer Reihe engagierter Personen aus der Gemeinde Bettemburg, ins Leben gerufen. Damals stand eine gemeinsame große Solidaritätskundgebung zu Gunsten von  » Chiles Kinder  » am Anfang dieser Initiative. Die gewaltige Beteiligung beflügelte dann alle weiteren Aktionen. So wurden im Laufe der letzten 10 Jahre viele Projekte in Dritt-Welt-Ländern und anderen benachteiligten Staaten unterstützt, zum Beispiel in Rumänien (Hellef fir d’Kanner vu Constanta), Kolumbien (Straßenkinder von Bogota), Argentinien, und so weiter.

Vor allem aber die Unterstützung von Initiativen in den Armenvierteln von Santiago de Chile machten einen Großteil der Hilfen von  » Betebuerg hëlleft  » aus. So ist es nicht verwunderlich, daß der Gemeinderat einstimmig eine Partnerschaft mit einer chilenischen Gemeinde beschloß. Seit 1997 nun ist Bettemburg über einen Partnervertrag mit Huechuraba verbunden, der drittärmsten Gemeinde im Großraum Santiago.


Bridderlech Deelen – partage.lu

27, rue Michel Welter
L-2730 Luxembourg

Tél: 26 842 650
Fax: 26 842 659

info@partage.lu
http://partage.lu/

Numéro de compte:
– CCP LU74 1111 1261 0097 0000

Fondée en 1966, la Fondation Bridderlech Deelen est une organisation non gouvernementale de coopération au développement qui a pour but de soutenir des personnes vulnérables en Afrique, Amérique latine et Asie, sans distinction d’appartenance ethnique, de culture, de religion, de sexe, d’âge, de conviction politique ou de handicap.

En étroite collaboration avec les partenaires locaux, Bridderlech Deelen cherche à contribuer à une amélioration des conditions de vie des personnes défavorisées sur ces trois continents, notamment au niveau de l’éducation, de la formation, de la sécurité alimentaire, des services sociaux et de l’intégration dans le monde du travail. Les bénéficiaires des projets sont au centre de notre intérêt. Tous ensembles, nous aspirons à contribuer à un monde plus juste et plus équitable.

La Fondation Bridderlech Deelen vise également à conscientiser le public luxembourgeois sur les défis du développement. Convaincue que des solutions aux problèmes de pauvreté et d’inégalité sont trouvées d’abord par les populations bénéficiaires des projets et persuadée qu’en même temps ces solutions exigent un changement de style de vie chez nous et dans nos sociétés, Bridderlech Deelen se rallie aux efforts d’éducation au développement promues par les ONG et le Cercle de Coopération de Développement des ONGD de Luxembourg.

En tant que ONG agréée par le Ministère des Affaires Etrangères, Bridderlech Deelen est soutenu par le MAE et a conclu un accord cadre ayant comme sujet principal la « formation ». Depuis 2002 cet accord cadre constitue un instrument de financement et d’évaluation fiable et efficace. A l’intérieur de cet accord, Bridderlech Deelen travaille en synergies avec quatre ONG et associations du Luxembourg.

Bridderlech Deelen est membre du Cercle de la Coopération des ONGD Luxembourg et membre de CIDSE – Alliance internationale d’agences de développement catholiques – un réseau de 17 organisations d’Europe, du Canada et des Etats Unis. Dans le souci d’un appui performant aux projets de promotion de la paix, Bridderlech Deelen et Caritas Luxembourg travaillent en étroite collaboration depuis 2004 dans un accord cadre « Fridden an der Welt » en cofinancement avec le Ministère de Affaires Etrangères.


Cap-Vert Espoir et Développement

55, rue de la Liberté Luxembourg
L-1931 Luxembourg

info@cvedsite.org
http://cvedsite.org

Compte bancaire:
CCPLLULL LU48 1111 2411 5513 0000

CVED A.s.b.l. – L’association

L’Association porte la dénomination Cap Vert Espoir et Développement en abrégé CVED,
association sans but lucratif. Le siège est situé au 17, rue du Moulin à Bascharage.

L’Association a pour objectifs principaux:

  • De contribuer au développement socio-économique des populations vulnérables du Cap-Vert;
  • De participer à la préservation de l’environnement, avec une priorité notamment à l’élimination et au recyclage des déchets, à l’accès à l’eau potable et à la lutte contre l’érosion;
  • De développer un programme éducatif qui permettra aux enfants défavorisés d’accéder à la scolarisation, en prenant en compte la thématique du genre;
  • De soutenir la population cap-verdienne afin de réaliser une meilleure prise de conscience de chacun dans son rôle pour valoriser l’héritage culturel du Cap-Vert;
  • De sensibiliser la population luxembourgeoise et européenne en vue d’une meilleure compréhension des réalités quotidiennes du Cap-Vert.
  • L’approche générale de l’association sera de renforcer et/ou de développer les capacités locales afin de faire participer la population cap-verdienne à des actions de développement durable.

CVED poursuit son action dans une stricte indépendance politique, idéologique et religieuse.
Pour réaliser ses objectifs CVED peut coopérer avec d’autres organisations et institutions qui développent une activité qui contribue à la réalisation de ses objectifs.


Comité luxembourgeois pour l’UNICEF

Mme Sandra Visscher
99, rte d’Arlon
L-1140 Luxembourg
Tél : 448715
Fax : 455314

contact@unicef.lu
http://www.unicef.lu

Facebook
Twitter
Chaine You Tube
Numéro de compte IBAN:
LU 38 1111 0000 1818 0000
CCPLLULL

Unissons-nous pour les enfants.

L’UNICEF est la principale organisation pour la défense et la promotion des droits de l’enfant dans le monde. 

Sur base de la Convention relative aux droits de l’enfant, l’UNICEF œuvre dans 190 pays et territoires et promeut les droits et le bien-être de chaque enfant dans les domaines suivants :

  • Santé
  • Lutte contre le VIH/Sida
  • Eau, assainissement et hygiène
  • Nutrition
  • Education
  • Protection
  • Inclusion sociale

Au Luxembourg, l’UNICEF est active depuis 1979 et est reconnue en tant qu’Organisation non gouvernementale agréée par le Ministère des Affaires Etrangères.

 

On 17 January, UNICEF Child Protection Specialist Cecilie Modvar speaks with children who are living in a makeshift camp in CanapÈ Vert Plaza in Port-au-Prince, the capital. Ms. Modvar is seeking to identify unaccompanied or traumatized children who have lost or been separated from their families due to the earthquake. On 25 January 2010 in Haiti, humanitarian assistance for survivors of the 7.3 magnitude earthquake that hit the country on 12 January continues to improve as capacity and logistical constraints are addressed. The quakeís epicentre was only 17 kilometres from Port-au-Prince, the capital, and needs remain great. Quake aftershocks on 20 and 23 January caused further damage, especially in the town of Petit Goave. Unaccompanied children who have lost or been separated from their families are among the most vulnerable. Revised estimates by the Government report that more than 112,000 people were killed during the quake and 1.5 million have been left homeless. In Port-au-Prince, estimated numbers of people living in makeshift shelters range from 370,000ñ800,000, despite the recent exodus of as many as 235,000 from the devastated city. Major government and private infrastructure have been destroyed or heavily damaged, including hospitals, water, sanitation and electrical systems, and telecommunications, banks and transportation networks. United Nations and UNICEF buildings and residences were also hit, and UN staff and peacekeepers with the UN Stabilization Mission in Haiti (MINUSTAH) are missing and more than 50 are confirmed to have died. MINUSTAH, totalling 7,000 peacekeepers and 2,000 police, have relocated their logistics base close to the airport to better coordinate incoming international relief assistance. The UN Consolidated Flash Appeal for the Haiti earthquake emergency requests US $575 million for relief and recovery for the next six months. UNICEFís portion of the appeal is US $127.9 million and UNICEF is the lead coordinating agency for edu


Enfants de l’Espoir

30, avenue de la Gare
BP 40
L-4701 Pétange

Tél : 23651989
Fax : 26654979
Numéro de compte CCPL
IBAN LU73 1111 1061 6749 0000

email : ede@cercle.lu

Enfants de L’Espoir est une association à but non lucratif qui a pour objet la protection et l’assistance aux enfants, jeunes et leurs familles, sur le plan humanitaire, social et éducatif, quelles que soient leur race, leur religion ou leur opinion politique, dans le respect des conventions internationales concernant les Droits de la Personne et plus spécialement des Enfants, de la Femme et des Minorités.

Notre engagement est particulièrement fort dans le secteur de l’éducation en Colombie, afin de contribuer à l’amélioration des conditions sociales et économiques des populations en situation de pauvreté.

Chez nous l’espoir est permis !