Archives

Amicale Rwanda-Luxembourg

KINNEN Antonia
67a, rue de Belvaux
L-4510 Obercorn

Tél: 583450

Pour plus d’informations sur Amicale Rwanda-Luxembourg, contactez:

KINNEN Antonia
67a, rue de Belvaux
L-4510 Obercorn

Tél: 583450


Amitié Am Sand – Amizero

L-6999 Oberanven
G.-D. Luxembourg
Centre scolaire Am Sand

amsand.amizero@gmail.com
amsand-amizero.org

CCRA: IBAN LU40 0090 0000 1488 4514

OBJECTIFS

L’association AMITIE AM SAND-AMIZERO (Asbl), créée en avril 2005, a pour objectifs :

  • de soutenir des projets d’éducation au Rwanda;
  • de favoriser les contacts et les échanges entre enseignant(e)s et enfants de différents centres scolaires ;
  • de permettre aux enfants issus de familles à faible revenu d’accéder à l’éducation de base par le biais de parrainages d’enfants ainsi que par des dons ponctuels;

PARRAINAGES D’ENFANTS ET PARRAINAGES D’ECOLE

Grâce aux parrainages (ordre permanent de 10 € par mois), nous pouvons permettre à une famille de payer le minerval, l’assurance ainsi que l’uniforme et le matériel scolaire d’un de leurs enfants pendant toute la scolarité.

Si vous souhaitez parrainer un élève nécessiteux du Centre scolaire „AMIZERO“, veuillez vous adresser à un des membres de l’association.

Il vous est également possible de souscrire à un parrainage d’école. La somme versée mensuellement ou annuellement sera destinée au développement du Centre Scolaire Amizero et profitera à toute la communauté scolaire.

Notre numéro de compte:
IBAN LU40 0090 0000 1488 4514

CENTRE SCOLAIRE AM SAND
L-6999 OBERANVEN
G.-D. LUXEMBOURG

CENTRE SCOLAIRE AMIZERO
B.P 30 RUHANGO
RWANDA
AFRIQUE


Bridderlech Deelen – partage.lu

27, rue Michel Welter
L-2730 Luxembourg

Tél: 26 842 650
Fax: 26 842 659

info@partage.lu
http://partage.lu/

Numéro de compte:
– CCP LU74 1111 1261 0097 0000

Fondée en 1966, la Fondation Bridderlech Deelen est une organisation non gouvernementale de coopération au développement qui a pour but de soutenir des personnes vulnérables en Afrique, Amérique latine et Asie, sans distinction d’appartenance ethnique, de culture, de religion, de sexe, d’âge, de conviction politique ou de handicap.

En étroite collaboration avec les partenaires locaux, Bridderlech Deelen cherche à contribuer à une amélioration des conditions de vie des personnes défavorisées sur ces trois continents, notamment au niveau de l’éducation, de la formation, de la sécurité alimentaire, des services sociaux et de l’intégration dans le monde du travail. Les bénéficiaires des projets sont au centre de notre intérêt. Tous ensembles, nous aspirons à contribuer à un monde plus juste et plus équitable.

La Fondation Bridderlech Deelen vise également à conscientiser le public luxembourgeois sur les défis du développement. Convaincue que des solutions aux problèmes de pauvreté et d’inégalité sont trouvées d’abord par les populations bénéficiaires des projets et persuadée qu’en même temps ces solutions exigent un changement de style de vie chez nous et dans nos sociétés, Bridderlech Deelen se rallie aux efforts d’éducation au développement promues par les ONG et le Cercle de Coopération de Développement des ONGD de Luxembourg.

En tant que ONG agréée par le Ministère des Affaires Etrangères, Bridderlech Deelen est soutenu par le MAE et a conclu un accord cadre ayant comme sujet principal la « formation ». Depuis 2002 cet accord cadre constitue un instrument de financement et d’évaluation fiable et efficace. A l’intérieur de cet accord, Bridderlech Deelen travaille en synergies avec quatre ONG et associations du Luxembourg.

Bridderlech Deelen est membre du Cercle de la Coopération des ONGD Luxembourg et membre de CIDSE – Alliance internationale d’agences de développement catholiques – un réseau de 17 organisations d’Europe, du Canada et des Etats Unis. Dans le souci d’un appui performant aux projets de promotion de la paix, Bridderlech Deelen et Caritas Luxembourg travaillent en étroite collaboration depuis 2004 dans un accord cadre « Fridden an der Welt » en cofinancement avec le Ministère de Affaires Etrangères.


Fondation Caritas Luxembourg

29, rue Michel Welter
L-2730 Luxembourg – Gare

Tél: 40 21 31-500
Fax: 40 21 31 409

caritas@caritas.lu
www.caritas.lu

Numéro de compte:
IBAN LU 34 1111 0000 2020 0000

Notre philosophie d’action

Le Service Coopération Internationale Caritas a pour mission d’apporter les moyens et de mobiliser les populations afin de soulager de manière prompte, efficace et durable le sort des personnes frappées par la détresse.
Il est à l’origine et au coeur de l’action quels que soient la religion, la couleur de la peau, les convictions politiques, le sexe, la race, le statut social ou l’âge de ces personnes en détresse. Continue reading


Fonds Soroptimist Luxembourg asbl

35, rue de Hassel
L-5772 Weiler-la-Tour

Tél: 23 66 13 69
fonds.sor.lux@gmail.com

CCPL :
IBAN LU64 1111 1311 4905 0000
DEXIA :
IBAN LU52 0027 1247 8537 7900

Union luxembourgeoise des clubs soroptimistes

L’union luxembourgeoise fut créée en 1955, six ans après la création du premier club soroptimist à Luxembourg-ville.

L’union luxembourgeoise est composée de dix clubs regroupant environ 320 membres. Elle est membre du Conseil National des Femmes du Luxembourg et participe activement à ses activités (voir http://.www.cnfl.lu) Continue reading


Société Kolping Luxembourg

Association sans but lucratif
agréée par le MAE depuis 1986

SCHROEDER Paul
40, rue des Champs
L-7218 Walferdange

Tél: 33 96 48
Fax : 33 42 41

Numéro de compte:
– Compte Dexia IBAN LU86 0024 1450 2320 0000

email: kolping.luxembourg@gmail.com

Participez chaque année au mois de septembre à notre grande collecte

AKTIOUN AALT GEZAI

( sachets jaunes resp. rouges), ou déposez vos vêtements et autres textiles dans un des conteneurs oranges, installés à travers le pays.

Destin des vêtements collectionnés et contenu des conteneurs :

– Vêtements impeccables : 8%
– Vêtements de qualité : 45%
– Vêtements usagés, autres textiles, souliers à recycler : 42%
– Déchêts : 5%

Bien emballés les vêtements sont transférés chaque semaine par voie ferrée, dans une usine de tri professionnelle spécialisée. Après les opérations de tri, les vêtements sont nettoyés et emballés de nouveau pour être transportés dans les pays où la plupart des habitants n’ont pas les moyens de se procurer des habits neufs.