Travailler ensemble sur la transparence.

La réflexion commune entreprise par le Cercle et ses membres depuis 2011 sur l’efficacité du développement  a débouché sur la rédaction des lignes directrices. Dans le cadre des lignes directrices relevant de « La transparence et l’apprentissage mutuel » , le Cercle a entrepris depuis 2013 un travail d’analyse des pratiques en matière de transparence des ONG membres. […]

La réflexion commune entreprise par le Cercle et ses membres depuis 2011 sur l’efficacité du développement  a débouché sur la rédaction des lignes directrices. Dans le cadre des lignes directrices relevant de « La transparence et l’apprentissage mutuel » , le Cercle a entrepris depuis 2013 un travail d’analyse des pratiques en matière de transparence des ONG membres.

La transparence est la démarche par laquelle les ONG rendent accessible aux parties prenantes une information détaillée et compréhensible sur les activités et modes de fonctionnement de l’organisation.

Le but de cette démarche collective est de renforcer la crédibilité du secteur et de consolider son image ouverte et saine auprès des bénéficiaires, des partenaires, des donateurs et des bailleurs de fond et de l’opinion publique en général.

En 2013, l’Université du Luxembourg a réalisé avec le Cercle une étude sur la transparence des ONG membres du Cercle afin d’avoir une idée des pratiques en cours.

Les résultats de cette étude ont été discutés avec les membres lors d’une réunion en septembre 2013. Durant cette soirée, les ONG ont manifesté leur intérêt de continuer la réflexion commune autour de cette thématique.

Afin de répondre à cette attente, le Cercle a organisé le 20 janvier 2014 une journée d’échange autour de la transparence des ONG. Durant cette journée, les 14 participants de 11 ONG ont échangé sur les enjeux de la transparence et sur leurs pratiques. Les débats ont été très riches et ont permis de cerner de plus près quels étaient les défis de transparence pour le secteur des ONG.

Le Cercle a préparé un questionnaire d’auto-évaluation destiné à l’usage des ONG membres. Cet outil a été analysé et corrigé durant la journée d’échange. Comme son nom l’indique,  ce questionnaire  permettra aux ONG membres d’auto-évaluer  la transparence de leur organisation et d’identifier d’éventuels axes de progrès.