• Website : http://www.shr.lu/

  • Adresse : Bernard Christophe
    29, rue de la Forêt
    L-3329 Crauthem
    Tél: 369376

Description :

La raison d’être d’une ONG de proximité à Roeser c’est l’engagement civique des  fondateurs, qui ont voulu doter la ville et ses concitoyens d’une institution locale de réflexion et d’action pour plus de justice dans le développement des pays dits « du tiers-monde ».

Ces pays ont souffert, dans le passé de colonisation, dans des conditions qui ont appauvri les populations et souvent surendetté les jeunes états concernés. Leur appauvrissement culturel et économique reste aujourd’hui un handicap majeur. De plus ils se trouvent être maintenant les victimes les plus vulnérables du changement climatique. Les populations concernées restent donc abonnées parfois aux risques de famines, souvent à l’insécurité. Elles sont aussi souvent confrontées à des pouvoirs politiques et économiques qui ignorent les droits les plus élémentaires.

Ces pays ont donc toujours besoin de solidarité de la part des populations mieux nanties auxquelles nous appartenons, nous leur devons une sorte de dette, accumulée par nos sociétés.

Le rôle d’une petite ONG locale est donc de relayer l’information relative aux situations les plus criantes et le cas échéant de collecter des fonds pour des actions solidaires d’urgence. Mais c’est aussi et surtout de créer, au travers le financement de projets particuliers, des liens solidaires avec des populations bénéficiaires, pour que cet échange soit porteur d’une vraie découverte interpersonnelle, à la faveur de la différence des cultures et des situations. En prenant connaissance de situations critiques, d’efforts courageux, de valeurs exemplaires, de modes de vie radicalement différents des nôtres, nous pouvons mieux comprendre les limites auxquelles nous exposent notre propre mode de vie et les excès de notre société.

En nous rendant personnellement accessibles à nos partenaires, nous leur offrons des interlocuteurs qui les reconnaissent et les encouragent. En tant que témoins de leurs efforts et alliés de leurs projets d’amélioration de leurs conditions de vie, nous pouvons partager leur bonheur et leurs espérances, ce qui n’est pas une faible compensation.

Dans la société luxembourgeoise nous trouvons pour cela d’autres alliés indispensables :

  • nos membres et donateurs,
  • les autres ONGs avec lesquelles nous nous associons soit pour des actions d’information soit pour des actions de cofinancement,
  • le ministère de la coopération et de l’action humanitaire qui accepte de contribuer pour 66% aux actions que nous lui présentons avec les critères requis, de faisabilité et d’efficacité en termes de développement recherché
  • et notre commune qui en tant qu’institution de base d’une société démocratique souhaite participer aux actions civiques et solidaires qui peuvent nous représenter dans des pays et continents éloignés, mais tout à coup si proches, du fait de la solidarité.